Menu
Tablet menu

Atelier Swarovski x Lanvin: La mécanique DU STYLE

 

La dernière collaboration Atelier Swarovski by Lanvin célèbre la rencontre du cristal avec les formes géométriques de l’Art déco.

DIX ANS, ce n’est presque rien à l’échelle du temps pour une maison qui vient de souffer ses 120 bougies. Mais au regard de l’impressionnante somme de signatures, de visions et d’inventivité consacrées à une seule ligne de bijoux, on en appelle à la théorie de la relativité. Atelier Swarovski a fait son apparition à l’automne 2007 dans l’univers de l’accessoire de mode. Pour la première fois, la maison autrichienne invitait designers et artistes à utiliser son cristal et ses savoir-faire innovants pour concevoir des collections exclusives à la frontière du bijou fantaisie et de l’art. Après Hussein Chalayan ou Proenza Schouler, d’autres stars de la mode, du design et de l’architecture (Karl Lagerfeld, Maison Margiela, Zaha Hadid, Ron Arad…) ont modulé cette matière multifacette aux milles éclats. Si les liens entre Lanvin et Sawrovski ne datent pas d’hier (comme l’a témoigné la récente rétrospective Jeanne Lanvin au Palais Galliera), c’est la première fois que la synergie entre les deux maisons prend la forme d’une véritable collection de bagues, colliers et boucles d’oreilles aux forts accents Art déco.

Signée Alber Elbaz (l’emblématique directeur artistique de Lanvin, qui a quitté ses fonctions en août 2015), Swarovski by Lanvin célèbre l’ère du Paris jazzy début de siècle, période d’émancipation féminine, comme le rappelle Nadja Swarovski, troisième génération à la tête de l’empire familial. “Mon grand-père (Daniel, fondateur de la maison en 1895, ndlr), a collaboré très tôt avec des signatures de la haute couture tel Christian Dior, mais aussi des femmes fortes comme Elsa Schiaparelli et Jeanne Lanvin. C’est alors la mode des cheveux courts qui mettent en valeur les bijoux autour du visage.” Malgré l’impact visuel de gros maillons soutenus par un ingénieux système de pièces détachées, cette prouesse graphique affche une légèreté impressionnante. Jeux de vides et de pleins, variations de lumière et contraste entre le cristal et le métal accentuent une fne mécanique pour romancer n’importe quelle tenue la plus basique. 

1IMG2860
NtmVaBu5zBmlQDL2OyWcg
PeC7sEvx7kgKJmGoeiRJFg-wide
iGqrOtYEqfhN-yQpVZm3gQ-default
b9sPnkdjmBlGCUolmaEimw-wide
hIMG2857

 

back to top